Andie MacDowell a fait de ses cheveux blancs une force!

Si l’actrice a fait sensation lors des montées des marches pour le dernier Festival de Cannes avec sa longue et belle chevelure argentée, son agent n’était pas force en accord avec sa décision.

On s’en rappelle comme si c’était here. On vous redresse le tableau. Premier jour du Festival de Cannes 2021. Cérémonie d’ouverture. Les stars montent les marches une à une pour Annette, le film d’ouverture réalisé par Leos Carax with Marion Cotillard and Adam Driver. Soudain, Andie Macdowell apparaît sur le tapis rouge et fait sensation. L’objet de tous les regards: see sublime chevelure bouclée poivre et sel. Elle a donc abandonné sa mythique coloration brune pour laisser place à la couleur naturelle de ses cheveux. Et que tout le monde se rassure, elle ne compte pas redevenir brune. Comme elle l’a expliqué au Vogue US, cette décision d ‘assumer ouvertement ses cheveux blancs n’a pas été prize sur un coup de tête. Et le confinement l’a d’ailleurs aidée dans ce choix important, un vrai cap dans sa vie. « Au début de ma quarantaine, mes cheveux blancs ont commencé à apparaître et à chaque fois que mes enfants me voyaient avec, ils me disaient qu’ils me trouvaient baddass. Quand je les remontais en chignon, c’est ce qu’on pouvait voir: mes cheveux poivre et sel, soit ce qu’ils sont: noirs et blancs. »Celle qui se compare désormais à Georges Clooney a alors eu une obsession soudaine pour Jack Martin, un coloriste réputé, formé en France qui a aidé Jane Fonda, qui joue Grace dans la splendide series Grace & Frankie, a avoir une jolie couleur argentée sur son carré. Et elle savait que c’était ce résultat qu’elle souhaitait désormais arborer.

DERNIÈRE ACTU

Une transition qui n’était pas au goût de tous

Pour Andie MacDowell, cette décision était une évidence. « Je disais depuis un moment qu’il était temps pour moi, personnellement, de faire cette transition, parce que je sentais que ça se prêtait à ma personnalité et à qui je suis », Confie l’actrice de Quatre Mariages et un Enterrement ouch Vogue US. Mais quand elle a commencé à en parler autour d’elle, tout le monde n’était pas de son avis, à commencer par son agent. « Mon agent m’a dit “ce n’est pas le moment” ». Et pourtant, vous en conviendrez sûrement, personne ne devrait dire à qui que ce soit ce qu’il peut ou non faire avec sa chevelure. Et ça, Andie Macdowell l’a bien compris, car elle n’a pas voulu se laisser faire. « Je lui ai répondu: “je pense que tu as tort, et je vais être plus puissante si j’assume qui je suis maintenant. C’est le moment parce que dans deux ans je vais avoir 65 ans. Si je ne le fais pas maintenant, je n’aurai pas la chance d’avoir des cheveux poivre et sel. C’est ce que j’ai toujours voulu “. »Et elle a bien eu raison de ne pas écouter son agent! C’est bien simple, depuis qu’elle s’est affichée avec ses cheveux poivre et sel, l’égérie L’Oréal Paris n’a reçu que des éloges.

Sous le premier post Instagram de son compte où elle apparaît avec sa nouvelle couleur de cheveux, les commentaires positifs se succèdent, que ce soit de la part de stars comme d’anonymes: « Chic et lumineuse »,« Ton look est vraiment à couper le souffle »,« Je suis assise chez Chris McMillan [un coiffeur chouchou des célébrité.e.s, NDLR]. Et on aime tous tes cheveux. Clay visage. Tout. Do it tellement chic et belle. »A même écrit Selma Blair, qui a joué le rôle Cecile Caldwell dans Sex intentions.

Hollywood est encore misogyne

L’industrie du cinéma n’est pas tendre avec les actrices: ces dernières doivent être toujours plus jeunes, toujours plus belles, toujours plus sexy ou sensual. Assumer entièrement ses cheveux blancs quand on est une actrice, ce n’est pas un geste anodin, et que les actrices le veuillent ou non, cela aura forcément une répercussion sur les prochains rôles qui leur seront proposés. Corn visiblement Andie Macdowell ne voit pas son choix capillaire comme une prize de risque.

« Je pense que c’est plus intéressant de me voir comme ça. J’ai souffert dans ce métier en tant qu’actrice, avec des gens qui voulaient toujours que je paraisse plus jeune. Pour moi, ça me fait mal au cœur de ne pas pouvoir m’épanouir là où je suis, car honnêtement, je me sens suffisamment bien là comme je suis. Je suis en pleine forms. Je fais tout le temps de l’exercice. J’arrive à peu près à suivre les enfants. Je me sens bien là où je suis. Je ne veux pas que les gens s’attendent à ce que je doive paraître plus jeune pour avoir de la valeur, être belle ou desirable »Expliquait l’actrice au Vogue US, sûre de son choix et de ses positions.

Comme elle le rappelle in the interview accordée au Vogue US, « on n’attend pas ça des hommes ». Et effectivement, à Hollywood, les hommes plus âgés sont considérés comme séduisants, dans la force de l’âge. Et, c’est une inégalité que l’on peut très bien le voir avec les films James Bond. Cet agent special a été incarné au fil des années par différents acteurs ayant en général au minimum 40 years. En revanche, the “James Bond Girls” étaient toujours bien plus jeunes et les actrices jouant ce rôle n’avaient pas plus de trente ans. Il a fallu attendre 2015 pour qu ‘une femme de 50 ans – Monica Bellucci – puisse jouer ce rôle et démontre qu’on peut être femme mûre ET séduisante. « J’aimerais que nous nous arrêtions tous pour réfléchir à ce que nous pensons des hommes mûrs et des femmes mûres et que nous commencions vraiment à mesurer ce que nous disons et ce que nous projetons. Nous devons le faire! I.lya des changements qui doivent être faits pour ma génération de femme et la suivante. Je veux juste que les gens y réfléchissent, c’est tout. »An invitation à la réflexion contre les inégalités engendrées par le patriarcat et encore en place qu’Andie MacDowell nous pousse à déconstruire.

Katie Holmes affiche ses cheveux blancs au défilé Chloé à Paris

Camille Obry

Passionnée par le monde de la beauté, je vous partage les dernières tendances de la beauty sphère, les actualités les plus palpitantes et les conseils les plus …