In-article:

comment rehausser un regard tombant ?

Vos paupières ont tendance à s’affaisser et vous donnent un air fatigué avec le sentiment d’avoir pris 10 ans dans la vue ! Pas de panique, on vous donne les clés d’un regard au top avec nos astuces de pro.

La peau du contour de l’œil est sans cesse sollicitée. On compte 28.000 clignements des yeux par jour, une activité intensive quasi permanente. Force est de constater que dès l’âge de 30 ans, malheureusement le regard peut vite tomber en disgrâce, les paupières s’alourdissent, la pointe extérieure des yeux décline, la faute au vieillissement cutané !

Ce phénomène s’accélère en cas de mauvaise hygiène de vie. Le manque de sommeil, le tabac, le stress, la pollution, les UV et la surexposition à la lumière bleue des écrans jouent un rôle capital sur l’évolution du regard. Le patrimoine génétique peut entrer également en ligne de compte et expliquer un affaissement prématuré du regard ; observer ses parents permet d’évaluer ce qui peut nous attendre. Il est crucial de ne pas tarder à prendre les choses en main et si nécessaire, pourquoi pas recourir à quelques ruses !

Les bons réflexes et les soins fondamentaux

On anticipe et on adopte le plus tôt possible la bonne routine soin avec les conseils d’Hervé Brunet, dermatologue esthétique.

Toute l’année
On évite les UV, ennemis n°1 de la peau qui accélèrent le vieillissement cutané et occasionnent rides et ridules. On se met à l’ombre autant que possible, on ne sort jamais sans lunettes de soleil, un chapeau, une visière,… on mise sur tous les accessoires pour mettre à l’abri la zone regard, à vous de trouver votre style secure !

Matin et soir
1/ Un nettoyage irréprochable
C’est une évidence quand on sait que la peau du contour de l’œil est extrêmement délicate, 4 fois plus fine que celle du visage, pas question de la négliger. Matin et soir on se démaquille avec une eau micellaire, idéale pour dissoudre les résidus de maquillage et si elle est enrichie en acide hyaluronique, c’est encore mieux ! Elle cumule les actions, élimination des impuretés, réhydratation et revitalisation de la peau. La bonne application : on pose sur le coin interne de l’œil un coton bien imbibé de soin qu’on étire délicatement vers le coin externe pour cleaner sans frotter.

2/ Une hydratation maximale
On abreuve la peau pour un max de confort et un aspect bien lisse mais pas que, on la booste aussi pour limiter sa perte en élasticité. La parade 2 en 1 : un soin gorgé d’acide hyaluronique, dopé en rétinol, en botox like, en peptides,… des ingrédients de référence parfaits pour raffermir, lifter les paupières et défroisser les pattes d’oie. On l’applique autour de l’œil, sur la paupière, sous les yeux et on masse la formule du coin interne vers le coin externe, puis vers le haut jusqu’à l’arcade sourcilière.

Entre les mains du pro
• En cas de légères pattes d’oie
On mise sur la mésothérapie, il s’agit de micro-injections d’un cocktail d’acide hyaluronique non réticulé, de vitamines, d’antioxydants et d’acides aminés, qui ciblées très localement, dopent la peau, la repulpent et la tonifient. 3 séances espacées de 15 jours améliorent nettement l’épiderme, les pattes d’oies sont éclipsées, coup d’éclat en prime.

• Si la ligne du regard commence à chuter
Les injections de botox et d’acide hyaluronique sont de loin la parade préventive idéale très prisée par les trentenaires. La raison de leur succès ? elles permettent d’éviter un léger affaissement des paupières et de redresser la queue du sourcil, façon fox eye ultra sexy. La technique : tous les 6 mois, on injecte quelques gouttes de botox sur le rebord orbitaire extérieur et assez haut ainsi que de l’acide hyaluronique sous la ligne du sourcil, la bonne association qui fait la différence.

• Et si les paupières ont succombé à la loi de la gravité
Au fil du temps, un important affaissement des paupières peut entrainer l’apparition de “capuches” semblant vouloir recouvrir les yeux, un désagrément qui trouble l’esthétisme du regard et parfois gène la vision. Pas d’autre option que de passer par la case chirurgie pour recourir à la blépharoplastie. Cette intervention consiste à retirer l’excèdent de peau par une incision cachée dans le pli naturel de la paupière. Alors pour éviter le coup de bistouri, le mot d’ordre à rappeler et à respecter : La pré-ven-tion ! On n’attend pas d’avancer dans l’âge pour prendre soin de son regard.

Le maquillage “Eyes lift & light effect”

Les paupières tombantes lestent le regard, le font paraître plus ombré. On vous dit comment inverser la tendance et le pimper avec les conseils de Charlélie Mereu, make-up artist Responsable Education Europe et France Make Up For Ever.

1/Préparation du terrain
Des yeux tombants s’accompagnent souvent d’une peau froissée, de ridules, on applique une base paupières pour bien lisser la peau, qui a aussi l’avantage de neutraliser d’éventuelles rougeurs. Un soupçon de matière suffit que l’on tapote à l’aide du bout des doigts.

2/Mission ombre et lumière des paupières
La technique gagnante repose sur un travail de correction par un effet de matières.
• On applique sur la paupière mobile un fard beige lumineux dans une texture irisée, satinée ou pailletée. Plus il flashe, mieux c’est ! L’objectif est de donner du peps’s et du relief pour faire triompher cette zone assombrie par la paupière tombante.
• Ensuite on maquille la paupière immobile. Les bons alliés : on utilise un fard mat, dans des tons terre de soleil, taupe ou brun cendré que l’on applique à l’aide d’un pinceau à poils souples. L’astuce est de le poser au niveau du pli palpébral, coin externe de l’œil, pour un max d’intensité de matière et de le dégrader, le balayer vers le haut en direction du coin interne de l’œil, jusqu’au niveau de l’iris. Ce geste permet d’ombrer la paupière tombante trop imposante comme pour l’aplanir, diminuer son volume et rééquilibrer le regard.

Note Cosmetique – Palette Professional Eyeshadow

11,90 euros, en vente ici

3/ Flash couleur sur les cils
Puisque le travail de correction limite la couleur sur les paupières, go sur les cils. On troque l’éternel mascara noir intense contre un mascara de couleur choisi dans une nuance qui met en valeur l’iris.
Les bonnes associations :
• Pour les yeux bleus, on mise sur du marron chaud, pourquoi pas des tons kaki ou prune pour une touche d’originalité.
• Pour les yeux verts, rien de mieux que du prune, le bordeaux ou encore l’aubergine matchent aussi à merveille.
• Pour les yeux bruns et noirs, un beau mascara noir bleuté donne de l’élégance, un brun ou un vert font très bien le job.

Le Rouge Français – Le Mascara Bleu Bérénice

38 euros, en vente ici

4/ Cap sur les sourcils
Les sourcils donnent du caractère au visage et stylisent le regard. On les brosse vers le haut pour les lifter, on n’hésite pas à les redessiner à l’aide d’un crayon pour bien dégager la ligne et leur donner de l’intensité. On ajoute une touche lumière sous l’arcade sourcilière pour un coup d’éclat qui fait pétiller le regard et attire l’attention vers le haut.

source site-42